Affichage de 1–12 sur 104 résultats

Le rhum est une eau de vie de canne qui nécessite une réalisation particulière pour arriver à ce breuvage si célèbre.

En premier, il faut extraire la matière première de la canne à sucre. Deux possibilités pour deux types de rhums. D’un côté, le rhum appelé « industriel » est fabriqué à partir de la mélasse, un liquide visqueux obtenu lors du raffinage du sucre. De l’autre côté, le rhum dit « agricole » est élaboré à partir du jus de canne, le « vésou », obtenu en broyant la plante.

Lors de la deuxième étape, celle de la fermentation, la matière première est transformée en alcool en y ajoutant des levures. C’est à ce moment-là que le futur rhum obtient les caractéristiques qui lui donneront son identité.

Le liquide fermenté est ensuite acheminé vers la troisième étape, la distillation. En le chauffant, on sépare l’eau de l’alcool et des composants aromatiques qu’il contient.

Le rhum ainsi obtenu présente généralement un degré d’alcool tournant autour de 70°. Avant la vente, il devra être coupé à l’eau pour le faire revenir aux alentours de 40°.

Certains rhums connaîtront cette étape directement après la distillation, d’autres passeront d’abord par une phase de vieillissement de plusieurs années.