Montepulciano d’Abruzzo 2017 – Samael – Poggio Anima

9,80

Dans les textes juifs, Samael est mieux connu sous le nom d ‘«ange de la mort». On croit que Samael est à la fois bon et mauvais dans ce qu’il fait de l’œuvre de Dieu mais il désire uniquement que l’homme fasse le mal. Samael est considéré comme un séducteur comme cela a été dit pour la première fois dans le Talmud, comme assumant le rôle du serpent et tentant Eve dans le jardin d’Eden. La corrélation ici est que le Montepulciano peut être un cépage très séduisant et qui se prête à une boisson agréable. Cela dit, souvent dans le temps, le Montepulciano est simple, mince et insipide. À bien des égards, il offre à la fois le bon et le mauvais du vin.

Il provient d’un seul vignoble biologique de Chieti situé à moins d’un demi-miles de la mer Adriatique. 2017 restera dans les mémoires pour des températures record et la pire tempête de neige hivernale depuis plus d’un siècle. Ces tempêtes ont repoussé le débourrement de deux semaines par rapport à la norme. Couplé à l’éventuelle chaleur «de type lucifer», il a permis une récolte précoce. Les baies avaient cependant une très belle maturité phénolique, même avec le stress thermique. Aider par cela de zéro pluie de juin à août pour les problèmes fongiques.

Robe rubis opaque. Nez de prune noire fumée, de terre et de cassonade, avec un soupçon de liqueur de mûre et de menthe. Fruit sucré, concentré et pourtant rafraîchissant, avec une jolie note de fruits noirs et de chocolat avec une acidité persistante. Finale forte avec des tanins prononcés.

10 en stock

Montepulciano d’Abruzzo 2017 – Samael – Poggio Anima

9,80